Jean-Luc Pradels

A chaque fois que les matériaux changent ce sont des sensations, des perceptions différentes qui se déplient.

D’abord tôlier-carrossier, Jean-Luc Pradels a endossé les métiers d’instituteur, de psychologue et psychanalyste. C’est en animant un atelier de sculpture sur métal à partir d’éléments de récupération, que les premières sculptures ont pris forme il y a près de 20 ans.
Le modelage est venu progressivement pour finalement prendre une place dominante dans l’œuvre de l’artiste. La représentation du corps féminin a longtemps était le sujet de prédilection de Jean-Luc Pradels. Depuis 2013, il élabore une écriture à partir des formes que prennent le sein féminin et réalise une série de 26 bas-reliefs, les Seins-Graphes. Cette déclinaison montre le bel organe féminin dans tous les sens et à travers de nombreux matériaux tels que le bronze, le verre, la résine, le plâtre, le bois... Parisien récemment installé à Clermont-Ferrand, il travaille dans son atelier sur une série de « Têtes » en terre cuites patinées. Dans l’idée de montrer la face caché de toute chose, chaque visiteur peut tourner autour des pièces posées sur socle ou perchées sur de longues tiges.
Entre faciès humains et aspects animales, les têtes hybrides offrent une version chimèrique de la sculpture contemporaine. Des oreilles à la place des yeux, les bouches grandes ouvertes, des crinières inversées… L’influence de Picasso est assumée par l’artiste qui expérimente des techniques ancestrales lors de ses voyages. C’est au Burkina Fasso qu’il réalisa L’homme-Coq, un bronze coulé à partir d’un modelage à la cire perdue.

Vous avez aimé cet artiste ? Contactez-nous pour toute demande d’exposition et acquisition.

Jean-Luc Pradels. Tête
Jean-Luc <b>Pradels</b>. Peau rouge <p>Terre cuite patinée.</p>
Jean-Luc <b>Pradels</b>. Brute
Jean-Luc <b>Pradels</b>. Homme Coq <p>Bronze.</p>
Jean-Luc <b>Pradels</b>. Tête grise
Jean-Luc <b>Pradels</b>. Tableau bas reliefs. <p>Moulages en plâtre. Support bois.</p>
Jean-Luc <b>Pradels</b>. Grappe de seins
Jean-Luc <b>Pradels</b>. Seins graphes